Derrière la Bourse

Parcours connecté

2018

Le projet

« Derrière la Bourse » est un projet mené en partenariat avec le musée d’Histoire de Marseille.

C’est une application web qui propose un parcours interactif et connecté pour smartphone, à la découverte de l’histoire antique, récente et contemporaine du quartier dit de « Derrière la Bourse » à Marseille, situé entre la Canebière, le Cours Belsunce, la rue Colbert et la rue de la République

C’est une expérience mobile en réalité augmentée associant récit et jeu. Destinée à un public familial, d’habitants et également de touristes, elle propose un parcours guidé à la découverte du site archéologique de la Bourse et du quartier environnant, de son histoire antique et contemporaine, en associant fiction, contenu documentaire et archives.

Casque audio sur les oreilles et connecté à son smartphone, l’utilisateur est guidé par un compagnon numérique qui lui propose une narration originale, ludique et immersive à la découverte du site.

Orienté par des QR codes, des dispositifs de géolocalisation, des jeux, des cartes, l’utilisateur découvre une histoire à travers des vidéos (fictions, témoignages, ITW), des photos (archives, personnages), des sons (ITW, musique, récits) et des textes (narration, témoignages, poésies).

Ce parcours peut être expérimenté seul, entre amis ou en famille.

Le lancement de l’application web est prévu les 15 et 16 septembre 2018,
à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine

Le contexte historique

“Le quartier dit « de derrière la Bourse », aujourd’hui disparu, était délimité par le Cours Belsunce à l’est, La Canebière au sud, la rue de la République à l’ouest et la rue Colbert au nord.

Son histoire est marquée par plusieurs événements, qui ont bouleversé sa physionomie, depuis le percement de la rue Impériale en 1862 (actuelle rue de la République) jusqu’à sa totale destruction à la fin des années 1930. Devenu terrain vague, ce « grand vide » va connaître des usages multiples : jardin public, lieu d’accueil de foires et de cirques, parking…

En 1967, à l’occasion d’un chantier d’urbanisme impulsé par Gaston Defferre, les archéologues mettent au jour l’entrée de la ville grecque de Massalia et une partie du port romain.”

Extrait de l’exposition “Derrière la Bourse” proposée et organisée par le musée d’Histoire de Marseille dans le cadre de la manifestation 50 ans. Les fouilles archéologiques de la Bourse, 1967-2017

Quelques photos du site avant, pendant, et après sa destruction :

Les Ateliers et les rendez-vous du projet

Les objectifs du projet

Le cinquantenaire des fouilles archéologiques de la Bourse fêté par le musée d’Histoire jusqu’à la fin 2018, et le travail de mémoire déjà engagé par l’équipe du musée dans ce cadre, nous ont paru réunir les conditions idéales à la réalisation d’un nouveau projet qui répondra aux besoins et enjeux suivants :

   Développer un sentiment d’appartenance et d’identité collective positive autour du quartier dit de « Derrière la Bourse », et plus largement autour de la ville de Marseille en s’appuyant sur l’histoire antique et récente du quartier.

   Amener un public d’habitants dans l’enceinte du musée d’Histoire de Marseille pour le découvrir ou le redécouvrir, par le prisme du patrimoine vivant.

   Créer du lien social et intergénérationnel sur le territoire du centre-ville avec un projet s’appuyant sur une réalisation concrète et participative favorisant la mixité sociale.

Les participants au projet s’approprieront l’histoire de leur quartier et de Marseille et deviendront acteur d’une mise en récit de leur territoire, par le biais de réalisations audiovisuelles interactives et collectives, impliquant de l’éducation aux outils numériques et de l’initiation aux techniques d’écriture et de tournage. Leur utilisation quotidienne du smartphone sera la porte d’entrée vers des usages plus créatifs et une nouvelle façon d’appréhender le territoire et d’aller à la rencontre de ses usagers.

Les partenaires

Un projet réalisé
en partenariat avec

Avec le soutien de la DRDJSCS PACA
dans le cadre du dispositif
« Identité Parcours Mémoire »

En collaboration avec